Leçon 12 : Dieu aime les israélites (2)


Sensibilisation

Remets ces images dans l'ordre et résume la leçon de la semaine dernière.

 







Complète les phrases avec les mots suivants :

Pharaon - Aaron - Madian - quarante – ardent – Séphora – Égypte -

Avant que Dieu appelle Moïse à travers le buisson ------, Moïse a vécu -------- ans dans le pays de ------. Il a épousé ------- et ils ont eu deux fils : Guerschom et Eliezer.

En cours de route, il rencontre son frère ----- qui doit l'aider dans cette grande tâche. Arrivés en ------, ils convoquent les anciens du peuple.

Les Israélites se réjouissent, quand ils apprennent que Dieu veut les aider. Ensuite Moïse et Aaron se rendent auprès du ------- et lui disent : « Ainsi dit l'Éternel, le Dieu d'Israël : laisse aller mon peuple, pour qu'il me serve ! »

 

Qu'est-ce qu'une plaie ? 

As-tu déjà entendu parlé des 10 plaies d'Egypte ?

Comment pourrait-on appeler ces 10 plaies  ?  les 10 coups  ? Les 10 punitions  ?

Les 10 peines ?


Je chante : https://www.youtube.com/watch?v=9ecZVdd_fdc

Il n'y a personne comme Jésus

 

Leçon

« Qui est donc le Dieu d'Israël ? Je ne le connais pas. » répond le Pharaon. « Je ne veux pas laisser partir ce peuple. Allez à votre travail ! »

Depuis ce jour, les choses s'aggravent pour les Israélites. Ils doivent produire la même quantité de briques qu'auparavant ; mais en plus de cela, ils doivent eux-mêmes chercher la paille pour les cuire. Les Israélites ne parviennent pas à faire tout le travail exigé.

Alors, les surveillants israélites qui sont responsables des travaux, sont battus.

Ils se plaignent auprès de Moïse : « Depuis que tu es allé voir le Pharaon, notre misère est encore plus grande. »

Moïse prie Dieu et réclame son aide. Dieu aime son peuple et promet : « Je forcerai le Pharaon à laisser partir mon peuple. »

Moïse et Aaron retournent voir le roi d'Égypte. Le Pharaon exige d'eux un miracle.

Aaron jette son bâton par terre, comme Dieu l'avait commandé. Le bâton devient un serpent.

Le Pharaon appelle ses magiciens. Eux aussi jettent leurs bâtons au sol, et ils deviennent des serpents. C'est alors que le serpent d'Aaron dévore les autres serpents. Mais le Pharaon refuse d'écouter Moïse et Aaron.

Le matin suivant, Moïse et Aaron sortent vers le Pharaon au bord du Nil. « Dieu veut que tu laisses partir le peuple. Tu dois enfin comprendre que l'Éternel est Dieu. » Aaron frappe l'eau du Nil avec son bâton. L'eau se transforme immédiatement en sang dans le fleuve, et dans les étangs et les lacs. Les poissons meurent et cela sent terriblement mauvais. Le Pharaon appelle de nouveau ses magiciens, qui imitent le miracle qu'Aaron vient de faire. Le Pharaon reste entêté et ne laisse pas partir le peuple.

Moïse et Aaron retournent encore vers le Pharaon, et Aaron étend son bâton sur les eaux de l'Égypte. D'innombrables grenouilles sortent de l'eau et envahissent les maisons, les lits, et se répandent jusque dans la nourriture des Égyptiens. Les Égyptiens en sont dégoûtés. « Demandez à Dieu qu'il retire les grenouilles. » dit le Pharaon « et je vous laisserai partir. »

Le lendemain, les grenouilles meurent et il n'en reste que dans le fleuve.

Dès que les grenouilles ont disparu, le Pharaon change à nouveau d'avis. Aaron frappe la poussière de la terre avec sa verge. Immédiatement on entend le vrombissement d'une multitude de moustiques. Toute la poussière de la terre se transforme en moustiques qui, dans toute l'Égypte, piquent autant les hommes que les animaux. Cette fois-ci les magiciens égyptiens sont incapables d'imiter le miracle. Les magiciens disent au roi d'Égypte : « C'est le doigt de Dieu. » Mais le Pharaon s'obstine à ne pas croire.

Moïse annonce encore une nouvelle plaie. D'énormes nuées de mouches venimeuses s'abattent sur le pays. Seul le pays de Goshen, où habitent les Israélites, est épargné. Le Pharaon est alors prêt à faire des compromis, et propose qu'Israël serve son Dieu en Égypte. Moïse explique que cela n'est pas possible. « Demande à ton Dieu qu'il enlève les mouches venimeuses, et vous pourrez partir. » Dit finalement le Pharaon.

Moïse et Aaron se rendent à nouveau auprès du Pharaon et lui annoncent cette fois-ci une peste qui atteindra le bétail, si le Pharaon retient encore plus longtemps le peuple d'Israël en Égypte. Les animaux des Égyptiens sont contaminés et meurent dans les champs. Les animaux des Israélites restent en vie. Mais le Pharaon endurcit encore son cœur et ne laisse pas partir les Israélites. Moïse et Aaron se tiennent alors pour la sixième fois devant le Pharaon. Ils remplissent leurs mains de cendre et la jettent devant lui vers le ciel. Les Égyptiens sont atteints d'ulcères qui les démangent. Même les magiciens du Pharaon sont malades. Mais le Pharaon ne peut plus changer d'opinion, parce que dorénavant c'est Dieu qui a endurci le cœur du roi d'Égypte. Moïse et Aaron parlent sérieusement au Pharaon. Ils annoncent qu'une grosse grêle va tomber. Sur l'ordre de Dieu, Moïse avertit les Égyptiens : « Rentrez vos animaux à l'abri dans leurs écuries et rentrez vite dans vos maisons, avant que la grêle ne vous assomme.»

Ceux qui écoutent l'avertissement de Moïse, cherchent à temps une protection pour eux-mêmes et leurs animaux, mais les autres sont assommés avec leur bétail. On n'avait jamais connu un pareil orage en Égypte, les champs sont ravagés, les arbres sont déracinés. Seul le pays de Goshen, où les Israélites habitent, est épargné. Le Pharaon fait appeler Moïse et Aaron. « Cette fois, j'ai péché » dit-il. « Priez Dieu pour moi afin qu'il arrête la grêle, et alors vous pourrez partir. »

Mais l'orage est à peine fini que de nouveau le Pharaon change d'avis. Une énorme nuée de sauterelles va s'attaquer au pays et détruire tout ce que la grêle a laissé.

« Laisse quand même les Israélites partir » supplient les fonctionnaires de la cour. « Ils ne nous apportent que des calamités. » Mais le Pharaon ne peut plus faire marche arrière, parce que Dieu a endurci son cœur.

Le matin suivant, Moïse étend son bâton sur l'Égypte, et le vent d'Est fait venir une nuée de sauterelles. Elles mangent chaque tige d'herbe, chaque feuille et laissent les champs et les arbres complètement dénudés. Le Pharaon fait appeler Moïse, et Moïse prie Dieu. Le vent tourne et les sauterelles sont entraînées dans la mer Rouge. La neuvième plaie est une obscurité terrible qui tombe sur le pays d'Égypte. Tout était si sombre que les Égyptiens doivent rester trois jours dans leurs maisons. Il n'y a que dans le pays des Israélites, qu'il y a de la lumière.

« Partez adorer Dieu. » dit le Pharaon « Toutefois, que vos animaux restent ici. »

« Nous avons besoin de nos bêtes, pour offrir des sacrifices à Dieu. » Répond Moïse.

« Je ne veux plus te voir » dit le Pharaon. Et Moïse sort.

Moïse doit encore annoncer une dernière catastrophe sur le pays d'Égypte, plus grave que toutes les précédentes. « Dieu traversera l'Égypte pendant la nuit et tuera tous les premiers nés des hommes et des animaux. » Alors, Moïse quitte en colère le palais du Pharaon. Selon le commandement de Dieu, les Israélites doivent cette nuit sacrifier un agneau et le manger. En souvenir de cette nuit mémorable, Dieu ordonne qu'un tel repas soit pris chaque année comme une fête célébrée à l'Éternel. Les Israélites doivent répandre le sang de la victime sur l'encadrement des portes de leurs maisons. En voyant ce signe, Dieu épargnera ces maisons et passera plus loin : personne n'y mourra.

Cette nuit-là, les Israélites mangent la viande de l'animal rôti au feu, avec du pain sans levain et des herbes amères. Ce repas pris par les Israélites s'appelle la Pâque, ce qui signifie « passer par-dessus ».

Car Dieu est passé cette nuit-là, par le pays d'Égypte et a tué tous les premiers nés, sauf dans les maisons où il a vu le sang sur les cadres des portes. Une grande douleur s'empare des familles égyptiennes. Il y a un mort dans chaque maison. Le Pharaon fait appeler Moïse et Aaron au milieu de la nuit et leur dit : « Partez d'Égypte et servez votre Dieu !»

Pressés de les voir partir, les Égyptiens donnent aux Israélites tout ce que ceux-ci leur demandent : des vêtements, des objets d'or et d'argent. Après le repas de Pâque, les Israélites se mettent en marche en pleine nuit, libres, pour quitter l'Égypte. Dieu les aime et leur a donné la victoire !

 

Mise en pratique

Ces chiffres montrent les 10 plaies d’Égypte. Peux-tu les citer en t'aidant des dessins ?

 

 Découpe les images, mélange-les, puis remets-les dans l'ordre






















Prière

Seigneur aide nous à ne jamais endurcir notre cœur lorsque tu nous demandes quelque chose. Protège-nous des fléaux de ce monde. Nous voulons te célébrer.

Travail manuel




Articles les plus consultés